Phoebus à table, Luc Rezé

Publié le par Dunes.Lover.

Phoebus à table

Au temps de l'économie mondialisée, le marché est la loi et presque rien ne doit échapper à cet ordre naturel. Les Artistes formatés selon les normes en vigueur dans les écoles de design produisent de l’Art Contemporain destiné au juste enrichissement de mécènes garants de la valeur des œuvres.

Versailles au temps des produits dérivés de l’Art Contemporain
Hélas oubliée du progrès, la poésie est restée un art avec lequel personne ne s’enrichit. La poèsie n’est pas cotée en bourse et il n’existe pas d’école pour former des poètes en vogue.

Abandonné à sa liberté, le malheureux poète est ailleurs, inconnu du marché, économiquement non rentable, cherchant son équilibre entre Apollon et Dionysos.  
Phoebus à table
Sur mes paupières
tombent les pétales de ton poème,
Dionysos, si tu regardais le vécu
Et la gourmandise de l’homme
Tu perdrais ton souffle, ton désir de la table.
Bouches confondues
Dans l’avidité et le  plaisir des parfums,
Sefaris et Elytis eux-mêmes
n’ont jamais pris l’or du blé
pour soleil comptant
De leur vie.
Cavafy aussi a saisi, ce gout de la menthe,
Celui des baisers de l’Amour !
A la musique, aux incendies du rêve
Aux gestes inaccomplis
Hugo, Hamlet m’apprirent le désintéressement
La gourmandise de la table
Nous fait plier parfois
Aux vents de l’avidité
Vers cet instant sans lumière
Où le cœur cessera de trembler d’Amour.
Nuit dans le monde des pulsions,
Garde, ami, le secret
De la retenue et du silence:
Ce secret du clair-obscur
Métissée est la lumière du vide
Ou de la vue ?
Lumière de tes mots
Dans le miroitement du regard des poètes.
Virgilio de Lemos
Les Moutiers en Retz,  29   Aout 2O12
                                                          
Virgilio de Lemos est un poète lusophone né au Mozambique en 1929. Il passe sa jeunesse à Maputo et en Afrique du Sud. Il exerce le métier de journaliste. Dans les années 50 et 60, Virgilio met sa plume au service de la lutte contre l’ordre colonial du général Salazar. Cela lui vaut de connaître les prisons mozambicaines du régime dictatorial pendant 14 mois. En 1964, il est contraint à l’exil et s’établit en France. Écrivain engagé, il a une intense activité intellectuelle. Il fréquente Michel Leyris et participe avec lui au congrès culturel de la Havane en 1968. Il se lie d’amitié avec Jorge Luis Borges et Joyce Mansour, côtoie Aimé Césaire et Léon Gontran-Damas, écrit de nombreux articles. Le poète compose aussi en français depuis 1967.
Virgilio de Lemos vit depuis de nombreuses années en Loire-Atlantique aux Moutiers-en-Retz au bord de l’océan, face à l’île de Noirmoutier.



 

Commenter cet article